Lausanne, 20.03.2020 – La pandémie de Coronavirus a dicté au Conseil synodal de prendre des mesures citoyennes nécessaires, exigeantes et concrètes. En Eglise, la lutte pour endiguer le virus se décline en lien étroit et quotidien avec les autorités fédérales, cantonales, sanitaires et ecclésiastiques. Cet état de nécessité oblige une information régulière. La discipline de ces mesures s’applique tant au comportement individuel que collectif, merci à toutes et tous.

Les cultes, cènes, visites sont suspendus.

Les églises restent ouvertes au public (sauf avis contraire des communes). On n’y organise ni réunions, ni célébrations.

Les cloches continuent à être sonnées le dimanche à l’heure cultuelle.

Des formes alternatives de cultes, à incarner et habiter autrement les activités en Eglise, avec cohérence et bon sens, sont en cours de déploiement.

Liens coopératifs :

  • cérémoniel collectif « océan de lumières » : en signe commun d’espérance et de communion, tous les jeudis jusqu’au jeudi saint, des bougies sont allumées sur les rebords de fenêtres à 20h, dans tout le pays et les gens sont invités à formuler une prière.
  • cérémonie « Pâques, lumière d’espérance » : une action oecuménique est en cours d’élaboration avec l’Eglise évangélique de Suisse (EERS) et la Conférence des Evêques Suisses (CES).
  • opération spéciale « Cloîtrés ! » : Réformés.ch, service de Médias-pro, lance un contenu spécial pour accompagner ce temps d’isolement cliquer pour y accéder
  • Les collaborateurs organisent le travail à télédistance dans la mesure du possible

 

Pour accéder aux messages et communiqués du Conseil synodal, cliquer ici

 

© Flickr – naixn